Conditions d’obtention du diplôme



La note finale sanctionnant l’obtention du diplôme comporte trois composantes :

  1. La note de contrôle continu à l’université. Elle résulte de la moyenne des notes obtenues à chaque matière (pondérées par leur coefficient). Toute note inférieure à 6 est éliminatoire. La note de contrôle continu, qui ne doit pas être inférieure à 10, compte pour 50 % dans le note finale.
  2. La note d’apprentissage en entreprise. A trois reprise dans l’année, le maître d’apprentissage note l’étudiant accueilli selon un grille de critères prédéfinis. La moyenne des trois notes (la troisième est associée à un coefficient 2) donne la note d’apprentissage qui entre pour 20 % dans le calcul de la note finale. Cette note ne peut pas être inférieure à 10.
  3. La note de mémoire, qui compte pour 30 % dans la note finale. Une note inférieure à 8 est éliminatoire.

La mention « Assez-bien » est délivrée pour une note finale comprise entre 12 et 14 ; la mention « Bien » pour une note finale comprise entre 14 et 16 ; la mention « Très Bien » pour une note finale supérieure à 16.